De bien nombreuses femmes travaillent en statut Auto-entrepreneur depuis quelques années dans le secteur de la téléphonie rose. Si cette indépendance leur permet de vivre ce travail telephone rose comme un plaisir, il n’en est pas moins qu’il a fallut qu’elles investissent un peu d’argent de départ pour acheter les lignes et financer les campagnes publicitaires. Mais pour la plupart d’entre elles, tout à commencer dans un call-center le plus souvent, sous les directives d’un responsable, comme dans n’importe quelle autre entreprise !

Une prestations qui se déroule à huit-clos

Les hôtesses qui ne travaillent pas de chez elles et ne sont pas à leur propre compte, travaillent dans un call-center comme il en existe tant.
Elles sont donc installées derrière des rangs de box vitrés, au milieu de câbles et surveillée par des superviseurs bien souvent collés à leurs casques pour écouter les conversations en cours afin de contrôler le bon déroulement des échanges et de la prestation.
Comme tout poste d’employés, les animatrices ont un planning et des horaires, rythmée sur les pauses cigarettes ou pour aller aux toilettes.
Ces demoiselles sont bien souvent placées dans des bureaux impersonnels qui rappellent bien que ceci est travail telephone rose comme les autres, avec ses avantages et ses inconvénients.
A vrai dire, une plateforme d’accueil téléphonique rose ressemble tout compte à fait à s’y méprendre à un call-center de service client, à un centre de réservation de voyages ou le SAV d’ un opérateur téléphonique.

Du sexe oui, mais à n’importe quel prix !

Nul besoin pour les demoiselles d’apprendre à utiliser un script de télémarketing précis ou encore de suivre une formation spécialisée pour devenir opératrice téléphonique. Le travail telephone rose tourne autour d’un seul objectif pour les hôtesses : garder le client le plus longtemps possible à l’autre bout du fil.
La plupart du temps, la direction de ce genre de plateforme,propose même, chaque mois, une prime à celle qui bat le record en terme de temps de conversation.
C’est ici que les plus inventives et coquines se démarquent, car la qualité première d’une hôtesse spécialisée dans le travail telephone rose reste, rappelons-le, de faire fantasmer la personne à l’autre bout et de lui procurer du plaisir, quelqu’en soit la finalité de la chose !

Mais la téléphonie rose, c’est aussi un métier adapté aux travailleurs indépendants comme les hôtesses. Être salarié d’une société de téléphone rose représente, certes des avantages, même si certaines animatrices préfèrent se lancer dans l’aventure à leur propre compte.

Un besoin de liberté chez les hôtesses de téléphonie rose

On imagine souvent les centrales de téléphonie comme de grand parc de bureaux impersonnel, alignés et recevant de nombreux opérateur téléphonique côtes à côtes et serrées comme des sardines.
Dans le secteur de la messagerie rose, certains call-centers sont en effet à l’image de ce genre parking. Et c’est bien pour ça que de nombreuses femmes se lancent dans le tel rose indépendante.

Elles refusent de se parquer et de travailler dans des conditions d’usine. Elles veulent gérer elles-mêmes leurs horaires et surtout, ne pas avoir de compte à rendre à un chef qui serait en permanence sur leurs dos, à contrôler si elles font vraiment tout pour garder le client en ligne, aussi longtemps que possible.
Il faut bien avouer également que, derrière leur téléphone coquin, ces femmes doivent adopter un comportement et un dialogue au téléphone, un peu anodin et pas vraiment habituel. Comment se lâcher et rester coquine lorsqu’on est a 5 mètres d’une autre personne avec qui on passe une journée complète ?!

De nombreux avantages à devenir indépendantes pour ces demoiselles !

Depuis quelques années déjà, le système mis en place par le gouvernement pour permettre aux particuliers de travailler facilement en indépendant déclaré et en libéraux freelances, a vu un nombre croissant de mises en place de nouvelles hôtesses en ligne pour le tel rose indépendante !

L’autoentreprise est en effet un statut vraiment adapté pour de nombreuses femmes qui essaient, soit de se lancer dans ce secteur de téléphonie coquine, soit d’arrondir leur fin de mois en étant hôtesse à leur propre rythme, en travaillant à côté.
Chacune gère son emploi du temps et ses prestations en fonction du rythme de sa vie ou de son besoin de devenir ou pas professionnelle à plein temps pour son compte !

Il leur suffit d’une connections internet, d’un téléphone et d’acquérir une ligne (payante) pour proposer son numéro audiotel surtaxé et se lancer dans le tel rose indépendante !
Et voici leur numéro tel rose : 0895 895 412