On s’imagine bien souvent que les hôtesses en ligne, qui reçoivent les appels de chers messieurs en manque d’affection ou en recherche de sensations fortes et érotiques, se font rapidement des milliers d’euros par mois. Le téléphone rose salaire n’est pas si rose que ça…Comme partout ailleurs, il faut travailler, sacrifier des heures et être de plus en plus disponible pour recevoir le plus d’appels possible !

Les animatrices de téléphone rose gagnent de l’argent

On peut dire que c’est de l’argent plutôt facilement gagné quant aux efforts physiques dont il faut faire preuve. On est quand même bien loin des heurs accroupis dans les champs de vignes pour les vendanges, ou des longues journées interminables assises aux caisses à voir défiler des clients !

Mais on oublie certainement, surement à cause d’à priori fait par rapport au coût des communications, qu’elles partagent les gains avec plusieurs tiers et qu’elles doivent assumer autant d’heures, voir même plus que les professions habituelles, pour se sortir un salaire décent ou un complément d’argent satisfaisant.
La plupart des hôtesses et animatrices sont indépendantes de nos jours. Elles possèdent leur propre ligne téléphonique reliée à un ordinateur et éliminent de ce fait un tiers partenaire, la plateforme de téléphone qui ponctionne un % sur le téléphone rose salaire généré via le système audiotel.

Et si nous parlions des tarifs en vogue

Le telephone rose emploi salaire n’est pas forcément aussi mirobolant que ce qu’on peut croire. S’il reste assez facile pour une femme ou un homme, de se mettre à son compte, il n’est pas assuré pour autant de faire un chiffre d’affaires constant sur plusieurs mois. Tout est très aléatoire, au même titre que n’importe quel autre métier indépendant et libéral.
Lorsqu’on consulte la plupart des annonces en ligne pour le recrutement de filles pour les messageries audiotel, on se rend vite compte que le téléphone rose salaire tourne autour d’une rémunération fixe entre 5 et 10 € de l’heure.
D’autres entreprises spécialisées dans le secteur du charme et ayant les reins peut-être plus solides que d’autres peuvent proposer des tarifs horaires de 15 € soit 0,25 € par minute parlée. Un petit pécule non négligeable.

Vous l’aurez compris, les salaires (ou revenus) sont variables pour chacune des hôtesses, en fonction du taux de % reversé sur la communication et le nombre d’horaires travaillés. Il devient très difficile de nos jours de définir le téléphone rose salaire moyen de base pour ce genre d’activité, mais certaines peuvent cependant largement dépasser les 2 000 euros par mois, mais en se consacrant à cette activité indépendante à plein temps et en ne calculant pas vraiment les heures !